Accueil Enfant Bénin : Lancement de la campagne de sensibilisation sur le code de...

Bénin : Lancement de la campagne de sensibilisation sur le code de l’enfant par le ReSPESD Littoral

175
0
PARTAGER

Les locaux du Centre de promotion social Akpakpa centre de Cotonou ont servi de cadre le vendredi 17 novembre 2017, au lancement officiel de la campagne de sensibilisation sur le code de l’enfant initiée par le ReSPESD Littoral.

« Le Code de l’enfant à travers la vulgarisation dans les écoles et à travers les médias » C’est le projet en cours d’exécution initié par le Réseau des Structures de Protection des Enfants en Situation Difficile (ReSPED) Littoral. En effet, c’est un projet pilote de trois mois qui a commencé en octobre dernier par la formation des animateurs ; ledit projet a effectivement démarré en novembre par la phase de terrain. Dans son mot de bienvenue, le coordonnateur adjoint du ReSPESD, Françis Noumonvi, a mis l’accent sur l’historique de l’adoption du Code de l’enfant par le Bénin. Notre pays a ratifié plusieurs instruments internationaux en la matière, dont la Convention relative aux droits des enfants (Cde). A l’interne, plusieurs autres documents de protection des enfants ont été adoptés par le Bénin. Depuis le 8 décembre 2015, les acteurs de la chaine de protection des enfants ont permis au Bénin de disposer d’un Code de protection de l’enfant qui apparaît comme « un document unifié et intégré des problématiques de l’enfance qui améliore l’environnement protecteur de l’enfant ». Le constat selon lui, est qu’il y a plusieurs textes qui sont restés non-vulgarisés.  « Le ReSPESD entend aujourd’hui faire la vulgarisation de ce texte pour éviter qu’il reste dans les tiroirs sans être disséminé au sein de la population ; c’est dans la démarche de sa dissémination que s’inscrit cette activité » a-t-il insisté.

Pour le coordonnateur du ReSPESD Littoral, Wilfried Lissa, « Cinq écoles ont été choisies dans le Littoral pour cette phase pilote : il s’agit de  l’EPP Fidjrossè Kpota, EPP Dandji, EPP Vossa, le complexe scolaire Jéricho et le Complexe scolaire Placodji. Entre autres activités, il y a la formation des directeurs d’écoles et les enseignants des classes de CM1 et CM2, ensuite la formation des enseignants des classes de CM1 et CM2, les responsables des classes de CM1 et CM2, la sensibilisation des vendeuses de ces écoles, et les séances de sensibilisation grand-public. En décembre 2017, c’est la phase d’évaluation du projet ». Johannes Gandonou, représentant de la Fondation Terre des Hommes, un des partenaires qui se sont positionnés sur ce projet, a estimé que « cette campagne de sensibilisation est lancée au profit des écoles primaires du Littoral afin de sensibiliser non seulement les instituteurs, mais également les écoliers sur le nouveau code de l’enfant, l’obligation de chacun  pour une meilleure protection des enfants. C’est une activité importante pour Terre des Hommes qui est membre fondateur de ce réseau, il est normal d’accompagner cette activité et ses mobilisations. La vulgarisation du code, c’est l’idéal pour le respect et la protection des enfants et de leurs droits. Ceci permet aux uns et aux autres d’évoluer sur les questions du code de l’enfant ».

Au lancement de cette initiative, la Directrice départementale des affaires sociales du Littoral, Mme Valérie Idossou, représentant la Ministre des affaires sociales et de la microfinance, a qualifié le ReSPESD d’un grand réseau ; elle a apprécié cette initiative sur le code de l’enfant dans la mesure où élèves et enseignants, les plus grands canaux de dissémination des informations, constituent la cible de ce projet. « Ce faisant, vous êtes sûrs de toucher non seulement les parents, mais aussi les autres membres de la population à la base » a-t-elle lancé avant de marquer sa disponibilité pour la réussite de cette initiative sur son territoire de compétence.

Les échanges dans les écoles et espaces publics portent entre autres sur la Mobilité des enfants, les Abus sexuels, la Lutte contre le mariage des enfants, le Châtiment corporel.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE