Accueil Enfant Bénin : Une jeune fille atteinte d’albinisme sauvée in extremis d’un enlèvement, deux...

Bénin : Une jeune fille atteinte d’albinisme sauvée in extremis d’un enlèvement, deux suspects arrêtés

218
0
PARTAGER

La gendarmerie de Dogbo a mis aux arrêts dans la soirée du samedi 05 août 2017, deux présumés auteurs de l’enlèvement d’une jeune fille atteinte d’albinisme enlevée dans la commune de Dogbo.

Le Bénin renoue avec l’actualité des enlèvements de personnes atteintes de l’albinisme. Après l’observation d’une accalmie pendant des mois, ce phénomène a, à nouveau refait surface au cours de la journée de ce samedi 04 août suite à l’enlèvement d’une adolescente native de la commune de Dogbo la veille, vendredi 04 août aux environs de 22 heures.

« A. quittait le marché avec une de ses sœurs. A la hauteur de l’Ecole primaire publique (EPP) Dogbo Zaphi, les enleveurs ont assommé sa sœur avant de se saisir d’elle. Ils étaient à bord d’une voiture Focus immatriculée AY 4078 RB. Informés, nous avons aussitôt alerté la brigade de gendarmerie », relate le cousin de la victime, Valentin G.

Suite à sa saisine par la famille de la victime, la brigade de gendarmerie de la commune a alerté tous les autres postes de police et brigades de gendarmerie environnantes qui ont mis en branle des patrouilles. « Toute la zone était quadrillée. Sous l’effet de la pression, ils ont dû la laisser.

Elle s’est endormie puis le matin vers quatre heures, elle a retrouvé le chemin de la route grâce à une autre femme qui l’a conduite au centre-ville de Djakotomey (une commune voisine de Dogbo) où patrouillaient également des forces de l’ordre qui l’ont dépêché ici à Dogbo pour rejoindre les siens », explique Valentin G., contacté par le président de l’organisation de défense des droits des personnes atteintes d’albinisme, Divine Connexion Worldwide, Franck Hounsa.

En saluant la prompte réaction des forces de défense et de sécurité, il dénonce cette énième affaire qui vient, une nouvelle fois, illustrer les menaces qui planent sur la vie des membres de cette couche vulnérable au Bénin. Car, pour le président Franck Hounsa, il est indéniable que la finalité de cet enlèvement raté était d’ôter la vie à la victime en vue de s’accaparer de certaines de ses parties en vue de sacrifices rituels.

En attendant, le véhicule ayant permis l’enlèvement de A.G a été retrouvé et les deux suspects arrêtés sont en garde-à-vue à la gendarmerie de Dogbo dans l’attente de leur présentation au Procureur de la République du Tribunal de Lokossa dès le lundi 07 août 2017.

Jean-Claude DOSSA

LAISSER UN COMMENTAIRE