Accueil Justice Justice : Bernadette Adandé Aguidi prête serment et devient le 12ème Commisseur-priseur du...

Justice : Bernadette Adandé Aguidi prête serment et devient le 12ème Commisseur-priseur du Bénin

1027
0
PARTAGER

La grande salle d’audience A de la Cour d’Appel de Cotonou a abrité, ce vendredi 11 août 2017, la cérémonie de prestation de serment de la lauréate du concours professionnel des commissaires-priseurs, édition 2017, Maître Bernadette Adandé Aguidi. La cérémonie présidée par le Magistrat Honoré Gbodogbé Aloakinnou, a été rehaussée par une forte présence des acteurs de la famille judiciaire ainsi que de parents et d’amis.

Le Bénin compte désormais douze (12) Commissaires-priseurs suite à la prestation de serment, ce vendredi 11 août 2017 à la Cour d’Appel de Cotonou, de la lauréate du dernier concours professionnel organisé par le Ministère de la justice en collaboration avec la Chambre nationale des commissaires-président. En effet, après son succès au concours professionnel de décembre 2016  et sa nomination en Conseil des ministres le 24 mai 2017 sur proposition du Ministre de la justice, Maître Bernadette Adandé épouse Aguidi est rentrée dans la plénitude de la charge d’Abomey-Calavi, créée par le décret n° 2016-747 du 07 décembre 2016 portant création de charges de commissaires-priseurs près les tribunaux du Bénin. A cette occasion, le président par intérim de la Cour d’Appel de Cotonou a précisé que cette cérémonie est une formalité prévue par l’article 25 de la Loi N° 2004-04 du 29 Mai 2004 portant statut des Commissaires-priseurs en République du Bénin qui stipule que « dans le mois de la notification de sa nomination, le commissaire-priseur nouvellement nommé, prête le serment prescrit par la loi devant la Cour d’appel compétente qui aura reçu, au préalable, une ampliation du décret de sa nomination ». Il a fait observer au nouveau commissaire-priseur que « cet exercice n’est pas un fait banal. C sont des paroles à méditer tout au long de votre carrière ». A sa suite, le représentant du Président de la Chambre des commisseurs-priseurs, Me Marcellin Godonou a rappelé que « le commissaire-priseur est un officier ministériel chargé de procéder, dans les conditions fixées par les lois et règlements en vigueur, à l’estimation, aux prises et à la vente aux enchères publiques des meubles, des effets mobiliers corporels, des marchandises et des éléments corporels de fonds de commerce ». C’est pourquoi, en se réjouissant de l’accueillir dans la famille des commisseurs-priseurs du Bénin, il l’a exhorté à « pratiquer en toute circonstance les vertus de la justice et du travail bien fait. En somme, à « être un officier ministériel exemplaire, respectueux des règles déontologiques ». Ces conseils sont renforcés par le Bâtonnier de l’ordre des avocats du Bénin, Me Yvon Détchenou qui s’est évertué à l’instar du Ministère public, à rappeler la gravité de cette nouvelle charge qui requiert la loyauté, la dignité, l’humilité, la délicatesse et le professionnalisme. Renvoyée à sa charge, Me Bernadette Adandé a désormais qualité pour procéder à l’estimation, à l’élaboration d catalogue de vente et de vente aux enchères publiques, entre autres, d’objets de collection de la vie courante, de bijoux, de marchandises, d’objets d’art, de navires, d’aéronefs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE